INTERNATIONAL DAY OF BIODIVERSITY 2010
 

Previous action days


A cooperation of


On behalf of



Tunisie: La course aux trésors de la biodiversité

Annonce

Sortie au parc

Richesse du pays

Downloads

Video (à suivre)

Galerie

Annonce

Annonce originelle de l'événement sur ce site web (Avril 2010)


Sortie au parc

De l'idée ...

Le 22 mai de chaque année le monde entier fête la journée internationale de la biodiversité, c’est ce que notre professeur animateur de notre club d’environnement au collège 7 novembre à la ville de Gafsa nous a expliqué au mois d’avril de cette année 2010. Avec mes amis du club nous nous sommes documentés pour savoir plus sur cet événement international. Le vendredi 16 avril 2010 notre professeur viens nous annoncer au club qu’une réunion s’est tenue à Tunis au cours de laquelle le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et le Ministère de l’Education ont annoncé qu’ils organisent avec l’appui de la coopération tuniso-allemande GTZ, une manifestation intitulée « La course aux trésors de la biodiversité » pour célébrer cette journée internationale de la biodiversité.


Moi, l’élève Oumaima Garissia, de 14 ans, j’ai trouvé ceci géniale et j’ai demandé de pouvoir participer à cette « course au trésor » avec mes amis du club. Cet événement représente pour nous une occasion de comprendre la biodiversité et son intérêt. En effet, dans nos cours de science de la vie et de la terre on étudie les écosystèmes tunisiens et les parcs nationaux sans pour autant avoir une idée claire sur l’utilité de cette protection de la biodiversité et son utilité dans notre vie de tous les jours. Dans la même idée mon père qui est un agriculteur voit de son coté que le parc est un espace soustrait à l’exploitation agricole et ne voit pas l’intérêt de le créer. Alors moi, élève et mes amis nous avons pris comme objectif d’étudier dans notre club cette question et d’apporter la réponse non seulement à nos parents mais aussi à tous les élèves de notre collège et notre entourage. Cette manifestation de « la course aux trésors » constitue pour nous la meilleure occasion de développer nos connaissances et faire une action de sensibilisation dans notre entourage à cette question tant discuté. Car dans les médias on parle souvent de la protection de la nature et la création des parcs nationaux alors que nous sur le terrain, mes parents et mes amis nous ne voyons pas bien cet intérêt pour notre région.


Pour ce faire, la première étape était d’organiser une sortie au parc national de notre gouvernorat : « le parc national de Bouhedma » durant la quelle nous avons récolté les informations sur l’écosystème du parc et l’intérêt de cette biodiversité pour nous, la population locale de la région. A cet effet, notre professeur animateur du club d’environnement a fait les contacts administratifs nécessaires pour inscrire notre club au concours organisé par le MEDD et le Ministre de l’Education avec l’appui de la GTZ, ceci auprès de la direction régionale et aussi nous avons bénéficié d’une prime de la GTZ pour organiser notre sortie et pour produire trois posters qui relatent dans le premier l’histoire, dans le deuxième la richesse de la biodiversité du parc et dans le troisième son utilité pour le développement de notre région.


... à la découverte ...

Notre professeur animateur nous a pris un rendez-vous au parc avec le conservateur du parc qui nous a guidé dans le parc à travers tous les chemins et les circuits de visite pour nous faire découvrir la biodiversité du parc. A la fin de la journée, une visite à l’écomusée nous a permis de synthétiser les informations acquises lors de notre sortie et de comprendre le rôle de chaque élément de la biodiversité qu’on a observé durant notre exploration du terrain. Ceci était tellement intéressant et enrichissant à tel point que j’ai pu non seulement découvrir les différentes espèces mais aussi comprendre leur rôle dans l’écosystème et aussi leur rôle vital pour nous habitants de la région. Ainsi j’ai pu prendre connaissance que :


  • L’arbre l’accacia ou « talh » en arabe (nom scientifique : Accacia raddiana) enrichie le sol en élément azotés, ceci est fort apprécie car il augmente la fertilité du sol et par conséquent la productivité agricole et donc favorise certaines pratiques agricoles dans la région. Un facteur de développement qui se base sur cet arbre dont l’importance n’est pas bien connu de tous. Ainsi, nous les participants du club d’environnement on se doit d’apporter toute l’importance à cet arbre et de faire valoriser sa protection par la création du parc national de bou hedma.
  • Cette forêt de Gommier « Acacia raddiana » relique de la savane d’Afrique subsaharienne nous permette de rencontrer divers grands mammifères essentiellement les antilopes addax et Oryx, les gazelles dorcas et Mohr à côté du Gundi, du chacal, une faune qui relate la savane africaine qu’on croyait inexistante au nord du Sahara. Cette richesse faunistique est un atout majeur pour le développement du tourisme écologique dans notre région.
  • D’autres espèces caractérisent le parc comme la magnifique grenouille verte de la source d’Ain Charchara, le bouvreuil githagine, le craterope fauve, le varan, le lézard fouette queue. Une richesse dont les secrets sont encore cachés et que des scientifiques que nous avons rencontrés dans le parc font les études nécessaires pour les découvrir.
  • A coté de ces richesses, des trésors archéologiques, des activités agricoles et artisanales et des sources thermales donnent un cachet particulier à notre région et au développement potentiel de l’écotourisme dans notre région.

Rentré au club, nous, les élèves, nous nous sommes organisés pour compléter les informations sur la biodiversité de notre parc national de Bouhedma et d’aller chercher d’autres informations au ministère de l’environnement, à l’université et chez les consultants-techniciens de la GTZ qui sont dans notre région et qui travaillent sur le changement climatique. Ceci nous a permis de déceler encore plus d’éléments de trésor de la biodiversité de notre parc. Alors, devant ce trésor découvert de la biodiversité, le groupe avec l’aide de notre professeur animateur, qui a participé avec la GTZ à une réunion technique pour la mise en valeur des travaux des élèves lors de ce concours, on a pu produire trois posters qui relatent ce que nous avons découvert. Deux semaines de travail de recherche scientifique et culturelle suivis d’un travail ichnographique et infographique pour produire trois posters qui présentent les richesses de la biodiversité de notre parc aux élèves de notre collège et au grand public de notre région.


... et sa présentation

Les posters réalisés, notre professeur animateur nous annonce que les dites posters seront envoyés à Tunis au ministère de l’environnement pour participer au concours organisé à l’occasion de la journée de la célébration de JIB au parc national de Zaghouan.


C’était ma joie de voir que le travail de notre club d’environnement et ce qu’on a trouvé sur les richesses de la biodiversité de notre parc soit relayé à l’échelle nationale. Alors on se prépare et c’est moi, l’élève Oumaime Garissia, qui va présenter notre parc à l’exposition organisé au parc de Zaghouan. Un déplacement en période de révision des examens n’est pas facile à gérer mais l’enjeu en vaut la chandelle car il s’agit de présenter le parc de Bouhedma au grand public et de valoriser son trésor en biodiversité. Arrivé sur les lieux de l’exposition, je trouve que notre travail n’est pas l’unique et tous les parcs nationaux sont représentés par les clubs d’environnement comme nous. Ceci a multiplié ma joie de découvrir les autres trésors des autres parcs nationaux de mon pays de voir la diversité des écosystèmes et toute la richesse biologique de notre pays.


J’ai présenté les posters de notre parc Bouhedma à l’exposition et le jury a jugé que le travail de notre club du collège 7 novembre de Gafsa est l’un des meilleurs au niveau de toute la république. Alors, avec mon professeur animateur je reçois le deuxième prix national. Certes, c’est une reconnaissance du travail de notre club, mais tous les clubs participants ont reçu un prix d’encouragement de Mr le Ministre de l’environnement. Ceci lors de la séance d’inauguration de l’exposition des travaux de tous les clubs d’environnement ayants travail sur la biodiversité des parcs nationaux tunisiens lors de ce concours.


Mon aventure avec la biodiversité ne s’arête pas là en effet la presse et les medias s’intéressent à ce qu’on a fait et mis à part les articles de presse et les interviews donnés aux différentes stations de radio nationale, la télévision nationale s’intéresse à notre travail et au trésor de notre parc Bouhedma.


To top

Richesse du pays

Il faut aussi signaler que durant ma participation à l’exposition au parc national de Zaghouan, j’ai pu voir d’autres richesses de la biodiversité décelé par mes collègues élèves d’autres clubs d’environnement scolaire ainsi j’ai pu comprendre que :


  • Le groupe d’élèves de la région de Kasserine a pu aussi faire connaissance avec l’alfa, une espèce qui contribue au développement de la région. En effet, cette plante est collectée et transformée après son passage à l’usine, en papier, permettant ainsi la création des milliers de postes de travail aux populations locales.
  • Les élèves de la région de Ben Arous ont pu observer l’encens persan de Meriem « cyclamen de Perse », qui ne se trouve nulle part en Afrique du Nord que dans ce milieu. Ceci apporte une importance particulière par l’attraction des visiteurs qui viennent à la découverte de cette plante.
  • Durant la visite guidée, les élèves du gouvernorat de Jendouba ont pu apprécier le fait que l’arbre de chêne, par sa présence dans cette région, ne veille pas seulement sur la protection de ses trésors faunistiques mais fournit plusieurs chantiers d’écorce de lièges permettant d’engager plus que 1000 ouvriers permanents pendant 6 mois.
  • Les élèves de Bizerte ont décelé que ce fameux lac n’attire pas seulement les oiseaux, mais, il représente aussi un terrain pour une exploitation halieutique importante qui a participé, non seulement à fournir des emplois à la population locale mais aussi des revenus considérables pour le développement de la région.
  • Les élèves qui ont visité le parc national de Jbil ont apprécié la plante de Retam connue pour ses effets curatifs dans le traitement des plaies infectées et des morsures de vipère à côté de son usage quotidien. Sa présence dans la région donne l’opportunité à une stabilité à la population locale et par la suite à son développement.
  • Les élèves de la région de Médenine ont pu découvrir la plante de periploque (Periploca laevigata), arbuste à intérêt pastoral et antiérosif qui peut atteindre une hauteur de 3 mètres et dont les racines à forte odeur de vanille sont employées en médicine traditionnelle comme remède contre l'hypertension artérielle. Sa résine solidifiée issue de la racine après incision s’emploie comme un masticatoire et est assortie d’une belle odeur en brûlant sur un feu.

Une nouvelle vision

La joie de mes parents et tous mes amis du collège était à son comble quand je suis passé à la télévision nationale le 26 mai 2010 pour présenter notre parc national de Bouhedma à tous le public tunisien et de valoriser sa biodiversité. Ainsi, à mon retour à mon collège et chez moi j’ai pu voir non seulement que les gens autour de moi ont un nouveau regard sur l’arbre de l’accacia raddiana et à sa conservation et la protection du parc national de Bouhedma, mais aussi j’ai aperçu dans leurs yeux une nouvelle vision à la biodiversité.


Ceci était pour moi la meilleure récompense au travail de notre club d’environnement que grâce à ce concours sur la biodiversité nous, les élèves, les générations futures de la Tunisie, on a pu apporter un élément petit soit-il à la préservation de la biodiversité à l’échelle de notre pays et j’espère que cet article puisse apporter quand à lui ce qu’on a pu faire en Tunisie mais à l’échelle internationale.


En fin la biodiversité c’est l’affaire de nous tous les générations futures pour protéger notre avenir sur cette terre notre vaisseau commun à tous et dont dépend notre survie.


To top

Downloads

JIB_Tunisie_rapport_final.pdf

Rapport officiel de la Journée d'action en Tunisie, avec les trouvailles en termes scientifiques

112 K

Album_des_posters-grand_fichier.pdf

Album des posters: « La course aux trésors de la biodiversité » (haute définition)

21 M

Album_des_posters-petit_fichier.pdf

Album des posters: « La course aux trésors de la biodiversité » (petite taille de fichier)

4.7 M

To top

Video (à suivre)

To top

Galerie

To top